Ça, c'est autre chose, bien sûr, c'est autre chose que la connaissance. Et il y faut une discipline évidemment un peu autre qu'une discipline philosophique. Il y a un machin de Cocteau parce que de temps en temps je ne vois pas pourquoi je cracherais sur les écrivains, ils sont plutôt moins cons que les autres - il y a un machin de Cocteau qui s'appelle Le Potomak où il a créé quelque chose dont je ne vais pas me mettre à vous dire ce que c'est : les Eugènes. Mais il y a aussi là-dedans les Mortimer. Les Mortimer n'ont qu'un seul coeur, et c'est représenté dans un petit dessin où ils ont un rêve en commun.

7






















内容がいっぱい詰めこめられた、まんまるの、

(ふたりにひとつだけだが)

モルティメール夫妻の夢は、

ウージーヌ家の者がどうしても

見つけることができないでいる、そのなかにこに入

るための、入り口を。

  ジャン・コクトー

  ポトマック


 C'est quelqu'un dans le genre de mon psychanalyste de tout à l'heure, de celui que je n'ai pas nommé : entre l'analysant et l'analyste c'est comme chez les Mortimer. C'est pas fréquent, c'est pas fréquent, même chez les gens qui s'aiment, qu'ils fassent le même rêve. Ça, c'est même très remarquable. C'est bien ce qui prouve la solitude de chacun avec ce qui sort de la jouissance phallique. Bien.

Alors quand même - il ne reste plus qu'un petit quart d'heure - je voudrais quand même faire quelques remarques sur la portée - parce que ça (p183->) a semblé frapper comme ça un copain qui est là au premier rang, je lui ai lâché ça comme ça au cours d'un dîner et j'ai eu la surprise de voir que ça le comblait de plaisir, alors je me suis rendu compte à quel point je m'explique mal : parce que moi je vous avais écrit au tableau9

ce qui veut dire : 

 

il faut qu'il y ait un

qui dise non à la jouissance phallique

 

grâce à quoi et seulement à quoi

 

il y en a des tous qui disent oui