薔薇の言葉

フランス語・フランス語教育/フランス語圏の諸相と女性事情/メディアと現代女性など

2018年02月

盧蝓1994年にフランスの出生率が戦後最低の1.66まで下がったとき、「じゃあどうすればいいのか?」いうことを国が冷静に見つめて調べたんです。そうしたら、女性の就業率が上がっている一方で、子供の数が増えるほど、母親の離職率が上がることがわかった。つまり「女性が仕事と子供を両立するのは難しい」こと、そしてこのままでは、「女性は子供を産むことより、仕事を選ぶ」という現実が明らかになってしまったんです。これは1997年に発表された労働省の報告書にまとめられています。

白河 仕事と出産を天秤にかけたら、女性は仕事を取る。それが調査結果で明らかになったと。

盧蝓,修Αデータとファクト(事実)で。日本だったら多分それは「認めてはいけないこと」とされるかもしれませんが、フランスは潔かった。「このままでは、女性たちは育児と仕事を両立できない」という現状を認めたんです。できないものはできないんだ、と。

白河 「仕事と育児は両立できなさそう」というのは、今の日本の女子大生も感じているんです。将来の理想を聞くと「仕事をしながら早く結婚して早く子供を持って働き続けたい。でも、現実は(両立は難しいから)独身だと思う」と答える。早稲田みたいな優秀なところの学生でもそう。

出生率が上がった。フランスが少子化を克服できた本当の理由って?
ハフポスト日本版編集部ハフポスト日本版編集部

MONKEYBUSINESSIMAGES VIA GETTY IMAGES
Portrait of happy parents piggybacking kids outdoors
フランスでは、1994年に1.66と底を打った出生率が、2010年には2.00超まで回復した。少子化に悩む先進諸国の中で、なぜフランスは「子供が産める国・育てられる国」になれたのか。

約7割が取得する「男の産休」、全額保険でカバーされる無痛分娩、連絡帳も運動会もない保育園――。働きかた、出産や保育の価値観、行政のバックアップと民間のサポート。日本とはあまりに異なる点が多いフランスの出産・育児事情から、私たちは何を学べるのか?

フランスの育児システムについてレポートした『フランスはどう少子化を克服したか』(新潮新書)を上梓した盧蟒膸劼気鵑函∈邁函少子化ジャーナリストの白河桃子さんの対話から、少子化脱却のための方法を探る。

2016-11-11-1478863372-7303267-241copy.jpg

(左)作家・少子化ジャーナリストの白河桃子さん(右)フランス在住のジャーナリストの盧蟒膸劼気

■「社会と男性を信用していない」から少子化が進む

白河 『フランスはどう少子化を克服したか』で紹介されている「男の産休」の話はとても新鮮でした。サラリーマンの夫が妻の出産後3日間は出産有給休暇を、そこからさらに11日連続の「子供の受け入れ及び父親休暇」を取るという、いわば「男の産休」制度。2002年に施行して、10年後には父親の約7割が取得しているという現状、すごいことですよね。

盧蝓1994年にフランスの出生率が戦後最低の1.66まで下がったとき、「じゃあどうすればいいのか?」いうことを国が冷静に見つめて調べたんです。そうしたら、女性の就業率が上がっている一方で、子供の数が増えるほど、母親の離職率が上がることがわかった。つまり「女性が仕事と子供を両立するのは難しい」こと、そしてこのままでは、「女性は子供を産むことより、仕事を選ぶ」という現実が明らかになってしまったんです。これは1997年に発表された労働省の報告書にまとめられています。

白河 仕事と出産を天秤にかけたら、女性は仕事を取る。それが調査結果で明らかになったと。

盧蝓,修Αデータとファクト(事実)で。日本だったら多分それは「認めてはいけないこと」とされるかもしれませんが、フランスは潔かった。「このままでは、女性たちは育児と仕事を両立できない」という現状を認めたんです。できないものはできないんだ、と。

白河 「仕事と育児は両立できなさそう」というのは、今の日本の女子大生も感じているんです。将来の理想を聞くと「仕事をしながら早く結婚して早く子供を持って働き続けたい。でも、現実は(両立は難しいから)独身だと思う」と答える。早稲田みたいな優秀なところの学生でもそう。

盧蝓.侫薀鵐肯のきつい言葉で言うと、女性が「社会と男性を信用しなくなっている」んですよね。90年代までのフランスにも、それに近い空気があったのだと思います。仕事と子育ての両立を考えたとき、自分をサポートしてくれる存在として社会と男性を十分信用できないから、女性が子供を産めなくなっていく。社会と男性への信用を取り戻すためには、男を家庭に返さなきゃいけない……というところから生まれたのが「男の産休」なんです。長期間の育休では誰も取らないから、とりあえず子供が生まれたら「2週間家に帰ってくれ」「人生の一番大事なところへ立ち会え」と。2週間、パートナーと力を合わせて子供の世話をすることで、男は「父親」になるんです。フランスではこの時期を「赤ちゃんと知り合う時間」と言います。

白河 もうひとつ、私はフランスが少子化を克服できた原因として、政府が女性側にメッセージを送り続けたことが大きいと思っているんです。「もし子供を持つことで失われるものがあったら、それは全て政府が補塡します」と。「女性が社会を信用しなくなっている」とおっしゃいましたが、フランスでは「男性が途中でいなくなっても、仕事を失っても、あなたの子育ては大丈夫ですよ」という政府のメッセージが女性側に届いたからこそ、「産んでも大丈夫」という空気ができた。政府の信用を取り戻せて、少子化が克服できたという点も大きいのでは。

http://www.huffingtonpost.jp/2016/11/11/work-or-child-rearing_n_12910186.html
http://www.huffingtonpost.jp/2016/11/11/work-or-child-rearing_n_12910186.htmlhttp://www.huffingtonpost.jp/2016/11/11/work-or-child-rearing_n_12910186.html

03da1a699a8bc106aed0391500f12e55_s-300x200












日本言語政策学会・移民政策学会共催特別セミナー
開催日時:2018 年 3 月 18 日(日)10:00〜12:00
開催場所:早稲田大学 26 号館 302 教室
共催:日本言語政策学会・移民政策学会
会費:無料

『持続可能な高等教育機関の留学生に対する言語政策:アジア諸国との連携にむけて』
日本の大学におけるグローバル化戦略の中で、英語を教育言語とする学部開設や改編が
進んでいる。そうした中、日本では、留学生政策に関する、大学教員全体の日本語教育への意識の共有化は、依然脆弱であるといえる。本セッションは、日本の高等教育機関における、留学生への持続可能(サスティナブル)な日本語教育政策に加え、アジアを中心とした留学生に対する言語教育政策を軸に、高等教育機関がどのようにグローバル化すべきかを考える。具体的には、持続可能な高等教育機関の留学生に対する言語政策の課題を研究課題とする3人のパネリストに、それぞれの立場から話題提供してもらう。あわせて、日本言語政策学会第 20 回記念大会のテーマ「現代と未来の課題解決に取り組む持続可能な言語政策」に繋げられる問題提起となるよう位置づけたい。なお、今回のセミナーは、移民政策学会との、初の共催事業として位置づけられている。

6f90725fea2087b90123aa255588058d_s-300x200









/////////////////////////////////////////////////////////////////
2018年度春季大会研究発表/実践報告募集
Appel a communications pour le Congres de printemps 2018
/////////////////////////////////////////////////////////////////


 2018年度春季大会は、6月1日(金)・6月2日(土)、慶應義塾大学、三田キャンパス (東京都港区三田2丁目15−45) にて開催されます。メインテーマは「会話、相互作用、コミュニケーションにおける多様性」 ≪ Conversation, interaction et diversite communicative en didactique du FLE au Japon ≫です。

春季大会にむけて研究発表/実践報告を募集しています。
メインテーマ以外の発表・報告も受け付けておりますので、奮ってご応募ください (なお、研究発表のセッションは6月2日(土)午前に予定されています)。研究発表/実践報告(20分) を希望される方は、発表申込書用紙 (http://sjdf.org/doc/formulaire_2018p.docx)に必要事項をご記入の上、事務局(mailto:sjdf_bureau@sjdf.org)まで添付書類でお送りください。発表は日仏いずれの言語でも結構ですが、日本語で発表される方もフランス語タイトルを付記してください。

なお、締め切りは2018年3月19日(月)となりますのでご注意ください。

お問い合わせ先: 今中舞衣子(幹事長) imanaka@las.osaka-sandai.ac.jp


Le congres de printemps 2018 de la SJDF aura lieu les 1er et 2 juin sur le campus Mita de l’Universite Keio (2-15-45 Mita, Minato-ku, Tokyo). Sa thematique principale sera : ≪ Conversation, interaction et diversite communicative en didactique du FLE au Japon ≫.

A cette occasion, la SJDF a le plaisir de faire appel a vos propositions de communication. Tout projet meme hors theme sera naturellement le bienvenu. Les membres desireux de presenter une communication de 20 minutes dans la matinee du samedi 2 juin, sont donc pries d’adresser leurs propositions avant le 19 mars au Secretariat de la SJDF par courriel (mailto : sjdf_bureau@sjdf.org). Le formulaire est a telecharger a l’adresse suivante : http://sjdf.org/doc/formulaire_2018p.docx.

Pour plus de renseignements, contactez notre secretaire general IMANAKA Maiko (imanaka@las.osaka-sandai.ac.jp).

download













冬休みは、地域によって差がありますが
2018年は、どの地域でも、2月10日〜3月26日までの間の2週間と決まっています。
もちろん、年末年始には10日間の休暇があります(年始は元旦のみ)。夏休みは2か月ですね。

日曜日と重なる祝日は、振替休日の制度がないため翌日は平日扱いです。
他方、祝日が火曜・木曜の週末前後にあたる場合は、週末と祝祭日に挟まれた平日1日(月曜・金曜)を休業にして連休にしてしまいます。

Aゾーン:2月10日〜2月25日まで
Besancon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers

Bゾーン:2月24日〜3月12日
Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orleans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg

Cゾーン:2月17日〜3月5日
Bordeaux, Creteil, Paris, Versailles


Les vacances d'hiver 2018 ou vacances de fevrier 2018 durent 2 semaines pour tous les colleges et lycees de France.

Les dates des vacances sont differentes selon les zones et academies.

Les vacances commencent le samedi 10 fevrier 2018 et prennent fin le lundi 26 fevrier 2018 pour tous les colleges et les lycees de la zone A.

Les vacances commencent le samedi 24 fevrier 2018 et prennent fin le lundi 12 mars 2018 pour tous les colleges et les lycees de la zone B.

Les vacances commencent le samedi 17 fevrier 2018 et prennent fin le lundi 5 mars 2018 pour tous les colleges et les lycees de la zone C.

この休暇制度は、学校だけではなく、一般社会でもほぼ同様に適用されていると思われます。

22642011_main










日仏会館図書室で、「日仏の翻訳者を囲んで」と題して、フランス語と日本語の翻訳に携わる方々に、翻訳についてお話しを伺う会を開きます。
第1回目は、笠間直穂子氏にお話しいただきます。

笠間氏は、國學院大學文学部 外国語文化学科准教授で、近現代フランス語文学、バンド・デシネがご専門です。翻訳のお仕事は多岐にわたり、マリー・ンディアイ『みんな友だち』『心ふさがれて』など、最近はフローベールの作品(集英社文庫「ポケット・マスターピース」)を訳されています。
2010年には、『心ふさがれて』の翻訳により日仏翻訳文学賞を受賞されました。『文芸翻訳入門 言葉を紡ぎ直す人たち、世界を紡ぎ直す言葉たち』(2017)にも執筆されています。

[概要]
第1回「笠間直穂子氏を囲んで」
     MC 丸山有美氏(フリー翻訳者・ライター、雑誌『ふらんす』前編集長)

日時 2018年2月28日(水)18h30〜20h00 
場所 日仏会館図書室
定員 20名 
(日本語のみ)

お申込み方法:下記の連絡先のメールに、件名「日仏の翻訳者を囲んで」として、お名前、ご所属、ご連絡先を明記してお申込みください。
図書室は通常18時で閉室いたしますが、当日は開始時刻までご利用いただけます。

連絡先:日仏会館図書室

〒150-0013 渋谷区恵比寿3-9-25 日仏会館3F
tel : 03-5421-7643
fax : 03-5421-7653
mail : biblio@mfj.gr.jp

アクセス
http://www.mfj.gr.jp/acces/index_ja.php

開室時間 火〜土 13h〜18h

主催 : 日仏会館・フランス国立日本研究所

IMG_1238














エマニュエル・マクロン大統領は2月16日、旧暦元日に際してパリのエリゼ宮(大統領府)で演説を行いました。

Discours du president de la Republique a l’occasion du Nouvel an du calendrier lunaire

Paris, Palais de l’Elysee – Vendredi 16 fevrier 2018

Bonjour chers amis !
Monsieur le Premier ministre,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,
Mesdames, Messieurs les Maires,

Chers Amis,

Je suis tres heureux de celebrer avec vous ce moment si important de la tradition asiatique qui est le nouvel an lunaire, la fete du Tet ou du printemps, selon le nom qui lui est donnee dans tous les pays ou elle est celebree. Voici une semaine, les jardins qui sont derriere vous, etaient blancs de neige mais les elements nous ont accompagnes pour etre plus credibles dans cette fete du printemps et celui-ci peut desormais advenir.

Cette traditionnelle reception a l’Elysee n’a rien perdu de son sens ; je crois meme que sa signification augmente a mesure que nous reprenons conscience du role et du rang de la France dans le monde car ce rang est la raison de votre venue ici et ce role passe par un dialogue toujours plus etroit avec les nations du continent asiatique. Et l’energie que la diaspora asiatique apporte a notre pays face aux defis qui nous attendent, est inscrite justement au cœur de notre histoire francaise ; elle est le fruit de vies, choix voulus ou subis, parfois d’amour qui nous enseignent aussi ce qu’est la France et ce qu’elle peut offrir au monde. Et vous etes ici commercants, avocats, medecins, parlementaires, ambassadeurs, ministres et chacune et chacun d’entre vous avez dans vos vies croise ce qui est le fruit de ces cultures multiples et croisees.

Alors les parcours qui vous reunissent ce soir dans une meme celebration sont justement le temoignage de la vivacite de ce lien et de sa force. Vos grands-parents, vos parents sont pour certains venus de Chine - je les ai evoques il y a quelques semaines avec certains d’entre vous - a Xian. Certains sont venus pour soutenir l’effort de guerre que la France a mene pendant la 1ere guerre mondiale, puis sont restes dans les quartiers de la Madeleine et de la gare de Lyon, ou

ils ont cree de petits commerces qu’a l’epoque on appelait justement des chinoiseries.

Apres la Seconde Guerre mondiale, beaucoup ont choisi de vivre dans les quartiers des Arts et metiers, y travaillant souvent dans la confection et c’est surtout a partir des annees 1970 que des familles chinoises sont arrivees dans notre pays, certaines fuyant les situations politiques ou economiques tragiques, toutes avec la volonte chevillee au corps de construire tout a la fois leur avenir et la France.

La diaspora chinoise en France est aujourd’hui la plus importante Europe et c’est une fierte pour nous mais une reussite egalement et une chance, une opportunite que nous voulons ensemble pleinement saisir parce que c’est la capacite aussi de reinventer ces liens croises, permettre a la France de rayonner, d’envisager par cette forme aussi la relation bilaterale et d’apporter une meilleure comprehension reciproque. Plusieurs de ses representants m’ont accompagne dans mon placement en janvier, plusieurs parlementaires ici presents qui n’ont pas menage leurs efforts - des peintres, des chefs d’entreprise - pour que cette diaspora soit pleinement associee a la politique que nous menons.

Plus de 30.000 etudiants et 2 millions de touristes chinois par an viennent renouveler la profondeur de nos liens et

je souhaite qu’ils soient demain encore plus nombreux et c’est l’un des axes majeurs justement de la feuille de route qu’avec le president XI Jinping, nous avons defini, Monsieur l’Ambassadeur, et sur laquelle nos ministres vont desormais travailler.

Vos familles ou vous-memes etes aussi venus du Vietnam du temps de l’Indochine, des ouvriers soldats parfois forces pendant la 2e guerre mondiale puis dans les heures dramatiques des annees 1970 quand la France a accueilli plus de 120.000 refugies, ceux qu’on appelait les ≪ boat people ≫ et que l’ile de lumiere etait alle chercher ; ils sont venus du Cambodge, du Laos, des Philippines et de tous les autres pays d’Asie et la France a ete la pour vous accueillir et cela n’a, je le sais, pas toujours ete facile ; c’est la raison pour laquelle nous faisons en sorte aujourd’hui d’ameliorer les conditions d’accueil de ceux qui arrivent dans notre pays et qui ont vocation a y rester.

Et la France a ete aussi ce pays qui a su dans ces moments de crise, de drames, etre la et ou vous-memes, vos familles, vos parents ont su, a des milliers de kilometres, tres loin des reperes qui etaient les leurs, reconstruire une vie par le travail, par l’ecole, par l’implication dans la societe. La France est presente aujourd’hui, n’ignorant rien de ces crises, des injustices et des tensions qui existent dans la region et qui justifient pleinement notre engagement.

C’est evidemment aussi du Japon, Monsieur l’Ambassadeur, que nombre d’entre vous viennent, nourrissant la aussi une relation tres forte, marquee par nos histoires partagees, nos liens academiques, industriels, scientifiques, estudiantins.

Ce lien, celui dont vous etes le temoignage, le visage, dont vous etes les biographies est celui qui fait que toutes ces regions d’Asie que je viens d’evoquer, ne sont jamais innocentes pour nous et ne sont jamais loin de nos preoccupations et de notre engagement. Nous avons exprime notre attention a ce que veut le cadre democratique au Cambodge soit pleinement respecte ; nous avons pris l’initiative au Conseil de securite sur la situation des Rohingyas en Birmanie, sur les violences qui ont conduit massivement des fuites vers le Bangladesh - et j’ai dit dans le respect et la franchise qui nous unissent au president XI Jinping quelle etait la position de la France sur les droits fondamentaux et je crois avec aussi de veritables avancees.

La France est votre pays. Vos familles s’y sont integrees par l’apprentissage de notre langue, par l’ecole, par le travail ; elles y apportent leur culture, leur memoire, leur creativite, leur diversite et je suis fier que les elus de la Republique presents ce soir incarnent aussi cette histoire ou la defendent dans les fonctions qui sont les leurs parce qu’ils montrent tout le chemin parcouru ; et qu’il y ait d’anciens Premiers ministres, d’anciens ministres, des parlementaires de premier plan, Madame la Presidente, qui defendent depuis tant d’annees justement vos vies, vos parcours et votre place est pour moi une preuve tres forte de ce lien et le fait qu’un mouvement qui m’est cher ait pu permettre a plusieurs d’entre vous d’acceder a des responsabilites de representants de la Nation, est la preuve aussi de ce chemin republicain dans lequel vous vous etes inscrits.

Les grands noms de la diaspora asiatique de France participent a ce rayonnement - je pense a l’academicien Francois Cheng, a monsieur Ngo Bao Chau, forme a la fois au Vietnam et en France qui, avec d’autres parlementaires, partage ce privilege d’etre un medaille Fields de mathematiques, a Jean-Claude Fung Chin qui avait choisi la France pour sa devise et qui est devenu chef etoile, a Francois Trinh Druc dont la famille est venue du Vietnam et qui a remporte le tournoi des VI nations - a tant et tant d’artistes presents aussi parmi vous - la realisatrice (nom incompris)… qui nous donne a voir l’histoire de son pays d’origine, le Cambodge ; et nombre d’entre vous sur lesquels je reviendrai. Tous ces parcours, toutes ces biographies temoignent de l’exemplarite justement de la place que vous avez prise dans la Republique.

Il faut tout ignorer de cette histoire recente et actuelle tissee entre nous, meconnaitre profondement ces liens entre la France et l’Asie constitues a partir des voyageurs du XVIIe siecle et perpetues jusqu’a notre temps par nos plus grandes figures, nos plus grands poetes et intellectuels, de Segalen a la plupart des presidents de la 5e Republique, pour nier tous les efforts et toutes les priorites que nous devons en France conduire pour l’ensemble de la communaute asiatique.

La premiere, c’est la securite et a cet egard je veux ici etre tres clair : les intentions criminelles qui ont conduit certains a s’en prendre a votre communaute, a multiplier les attaques, ont ete condamnees avec la plus grande fermete et continueront a l’etre - je pense au drame que fut l’agression de Chaolin Zhang a Aubervilliers en 2016 ; cela suscite dans toute la communaute asiatique de France et pour tous les Francais une immense emotion ; elle fut helas suivie par la mort tragique de Shaoyao Liu en mars 2017 dont j’avais rencontre la famille avec plusieurs d’entre vous et a laquelle je veux ce soir adresser toutes mes pensees. Des manifestations importantes se sont alors tenues qui ont temoigne de l’emotion de toute la Nation. Et je veux ici saluer Monsieur l’Ambassadeur de la Republique de Chine, le sens des responsabilites que vous aviez alors demontre en appelant au calme et au respect de la loi.

Il n’y a pas de place dans notre pays pour l’impunite et aucune tolerance n’est admise face aux actes delictueux de quelque nature qu’ils soient. C’est le sens des decisions que nous avons tres clairement prises en matiere legislative et qui continueront a l’etre, en matiere aussi de transformation profonde de notre police comme le ministre d’Etat l’a annonce la semaine et qui conduiront d’ailleurs aussi pour la communaute a renforcer les moyens qui seront mis pour lutter contre toutes les formes de criminalite ou de delinquance dont elle a pu etre victime. Il s’agit la d’une attente forte de votre part, partagee par l’ensemble des Francais.

Face a l’insecurite, le repli communautaire n’est en aucun cas une bonne reponse ; c’est a la France, c’est a la Republique

et elle seule que revient le devoir de vous proteger. Nous avons renforce notre dispositif dans les quartiers ou les agressions ont ete commises contre des Francais d’origine asiatique ainsi que pour assurer une totale securite de tous les touristes, en particulier les touristes chinois, qui avaient eu eux aussi a subir des agressions.

La deuxieme priorite, c’est evidemment la lutte contre toutes les formes de discrimination dans notre societe et il y a encore aujourd’hui de l’intolerance, du racisme, des discriminations qui sont a ce titre intolerables. Aucun acte de cette nature n’est acceptable et pourtant ils existent encore. Aujourd’hui, des voix se font entendre, en particulier parmi les jeunes Francais d’origine asiatique qui ne supportent plus d’etre renvoyes a des stereotypes grotesques. Et je dois le dire tres clairement devant les medias qui sont la et qui pourront le relayer : vous n’etes pas tous travailleurs quoi qu’on en dise, vous n’etes pas tous discrets, vous n’etes pas tous bons en mathematiques, vous ne pratiquez pas tous des massages meme si certains en font de qualite ; vos aines ont ete pour certains des combattants de la France, des ouvriers, des enfants des colonies ou des refugies et vous etes devenus des entrepreneurs, des fonctionnaires, des avocats, des medecins, des professeurs des ecoles, des militaires, des retraites ; vous etes devenus des Francais ; des Francais qui ont la liberte d’etre attaches a leur culture, a leurs racines parce que c’est leur richesse et c’est aussi la richesse de la Republique mais vous n’avez pas a etre renvoyes dans ces stereotypes qui vous reduisent. Et je veux ici saluer l’initiative Asiatiques de France, lancee sur Facebook par Helene Lam Trong, soutenue par des personnalites comme Pierre Sang, Anggun ou Frederic Chau pour denoncer justement a travers des clips tous ces stereotypes. C’est aussi en tournant ceux-la qui se sont eux-memes enfermes dans les images qu’ils avaient, en ridicule, que nous arriverons a changer les representations.

La troisieme priorite, c’est evidemment l’economie. Je me souviens qu’il y a quelques annees, quand il fallait se battre pour les zones touristiques internationales, le ministre Le Guen ici present s’en souvient, il y avait des endroits dans la Republique et tout particulierement dans Paris ou il n’y avait pas beaucoup a convaincre ; je me souviens de l’enthousiasme et de la force portes par certains pour expliquer l’importance de travailler en soiree, le dimanche, pour ouvrir les commerces, pour developper une activite ; et je sais l’attente des entrepreneurs de la communaute asiatique pour aller plus loin, plus fort et justement pour saisir toutes les opportunites. Et je veux ici saluer la vitalite du toutes vos communautes, quelles que soient les specialites que vous avez embrassees, que ce soit dans le commerce, que ce soit dans les professions liberales, dans l’informatique, dans l’entreprenariat du quotidien comme celui qui peut parfois etre le plus innovant, je veux ici saluer la vitalite economique de cette communaute qui attend beaucoup des reformes conduites par le gouvernement. Un premier train de reformes a ete passe par celui-ci qui permet de simplifier plusieurs lois en matiere de travail, de simplifier aussi la fiscalite qui l’accompagne ; cela se poursuivra avec en particulier pour les entrepreneurs individuels, les PME et les TPE, plusieurs mesures tres concretes qui seront presentees au printemps et permettront d’accompagner precisement cette energie.

Votre presence en France, dans la diversite de vos histoires, de vos enracinements, c’est aussi une attention toute particuliere au dialogue culturel et j’y reviendrai plus largement dans un instant et c’est la richesse de cette activite que vous portez a travers les echanges academiques, culturels, scientifiques et que je souhaite que nous puissions contribuer a developper.

La poursuite d’echanges feconds reste indispensable a notre avenir commun et c’est pourquoi le fil qui nous lie aux puissances du continent asiatique ne doit pas cesser de se tisser et ma conviction, c’est qu’en quelque sorte, une part des grands defis de notre temps se joue aussi dans cette region du monde et c’est sur cela que je veux egalement revenir en m’adressant a vous et en vous presentant tous mes voeux. Ma conviction, c’est qu’en effet, dans beaucoup de vos pays d’origine, dans vos pays d’attachement se joue une partie de notre securite collective, de notre destin et de nos interets. La paix et la securite internationales d’abord ; en ce moment meme, les jeux olympiques de Pyeongchang montrent la capacite que ce continent est en train d’avoir de rassembler, limiter les tensions et je veux ici saluer l’esprit de responsabilite des dirigeants, le courage du president Moon et l’esprit aussi insuffle par le president chinois et l’ensemble des dirigeants de la region pour diminuer la pression. Je sais toutes les inquietudes qu’il y a sur les tensions en Coree du Nord mais je crois que ce que ces jeux Olympiques temoignent, c’est la possibilite d’une desescalade ; c’est la possibilite de construire de maniere negociee une desescalade sur tous les plans et en tout cas, la France menera, de la ou elle est, le maximum d’efforts pour preserver la securite de nos allies dans la region mais egalement pour eviter toute escalade sterile et permettre un retour autour de la table des negociations par la pleine mise en oeuvre de sanctions decidees par le Conseil de securite mais une negociation active pour encadrer les actions et en particulier l’action nucleaire de la Coree du Nord.

Face au terrorisme qui frappe et se repand aussi en Asie, comme ce fut le cas a tant de reprises, a Kaboul en particulier au cours des dernieres semaines, notre lutte sera aussi implacable ; c’est le sens de la conference internationale que nous organiserons fin avril ici meme, ou nombre de dirigeants asiatiques seront egalement presents pour lutter contre le financement du terrorisme. Tous nos partenaires strategiques en Asie seront associes et presents et je souhaite que nous puissions renforcer avec eux notre combat commun contre la radicalisation. Nous avons des experiences a partager, des echanges de renseignement a renforcer et c’est ce que nous ferons.

Cette region-la l’a montre durant les derniers mois : se joue la une partie de notre securite collective et la nature des evolutions contemporaines montre que la distance n’enleve rien a cela ; toutes les puissances pacifiques sont en train de recomposer leur strategie et la France est a cet egard un partenaire privilegie de l’Australie jusqu’a l’Inde pour construire aussi les voies et moyens de leur securite collective dans un contexte de plus en plus instable.

Parler de nos interets et des grands enjeux internationaux et de la region, c’est aussi parler du climat et je dois dire qu’en quelques annees, une profonde transformation s’est operee. Il y a sans doute meme un an, je ne vous aurai peut-etre pas dit, meme en un jour comme celui-ci, que notre premier partenaire, c’etait cette region pour la lutte contre le rechauffement climatique. Aujourd’hui, je peux vous le dire sans aucune hesitation. Le choix americain de sortir des accords de Paris et la determination tres forte de plusieurs grandes puissances de la region ont precisement marque un changement profond. Le Japon est depuis le debut engage a nos cotes dans une lutte active sur le plan diplomatique, industrielle, scientifique dans la lutte contre le rechauffement climatique ; la Chine a montre sa determination depuis 2015 pour accomplir une veritable revolution politique sur ce sujet. De la signature meme des accords a la confirmation de son implication dans ces derniers jusqu’a l’annonce faite a Paris le 12 decembre dernier par le vice-premier ministre Ma Kai, d’une pleine implication et de la decision de mettre en place un marche du carbone en Chine, c’est un choix radicalement nouveau, profondement structurant qui a ete pris par notre allie chinois sur ce sujet. Et c’est pourquoi aussi, comme je l’ai dit, nous accompagnerons pleinement la Chine dans l’organisation de la COP sur la biodiversite en 2020 et dans les actions qu’elle conduira en la matiere. Et nous porterons dans le cadre de l’annee franco-chinoise de la transition ecologique que nous lancerons a l’automne, plusieurs projets ; et j’appelle a la mobilisation collective sur ce point.

Mais l’implication contre le rechauffement climatique, c’est aussi celle de l’Inde et des les premieres semaines de ma prise de fonction, le Premier ministre Modi m’a rendu visite sur ce sujet et je serai dans quelques semaines a ses cotes pour le sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale qui sera une premiere mise en oeuvre concrete des engagements du One Planet Summit pour que l’energie solaire soit accessible a tous et puisse se deployer dans les pays en developpement ou le potentiel est le plus important. Les financements, les technologies, les capacites doivent s’y multiplier et cette implication sera aussi determinante.

Vous le voyez, ce pivot asiatique en matiere de lutte contre le rechauffement climatique, est aujourd’hui structurant et quels que soient les histoires, les sensibilites, les desalignements qui peuvent exister dans la region entre les uns ou les autres, il y a une communaute de vues et d’engagement sur ce sujet, pleines et entieres.

C’est enfin le rayonnement de la France dans le monde qui se joue en Asie ; un rayonnement economique, culturel, historique et linguistique. Sur le plan economique, nous avons des cartes majeures a jouer car l’offre de nos entreprises correspond aux besoins actuels des pays de la region dans plusieurs domaines : qu’il s’agisse de mobilite, d’infrastructures, d’innovations, d’energie, la construction de la ville du futur, des grandes infrastructures du 21e siecle, est en train aujourd’hui de s’accelerer partout en Asie. Et la France a un role a y jouer sur le plan economique en matiere technologique, en matiere d’innovation, en matiere de partage justement des intelligences et des savoirs et vous avez un role a y jouer qui est fondamental. Et c’est pourquoi je souhaite que notre relation economique trouve une nouvelle dynamique - elle a une grammaire propre a chacun des pays - mais nous pouvons et nous devons faire bien davantage ; nos entreprises doivent etre plus presentes, les marches doivent davantage s’ouvrir et vous pouvez etre, chacune et chacun a travers vos liens, des ambassadeurs de ces ouvertures. Il y a encore des marches en Asie qui sont trop fermes et il y a aussi en Europe des economies qui sont trop fermees aux investissements asiatiques. Et je l’ai dit : je sais combien il faut etre prudent sur la notion de reciprocite parce qu’elle peut donner lieu a des malentendus voulus ou subis… Je crois en tout cas qu’il faut avoir un esprit de gagnant-gagnant qui permet d’ouvrir de part et d’autre, ouvrir l’acces a des marches, ouvrir l’acces a des investissements. Et votre role est tres structurant la matiere parce que c’est lever des malentendus reciproques, c’est donner la possibilite a une entreprise francaise d’acceder a un marche en Asie et de montrer qu’elle est a la hauteur de la confiance qui lui sera faite ; c’est aussi faciliter des investissements, qu’ils soient chinois, indiens, cambodgiens dans notre pays et la aussi de lever des ambiguites, de lever des incomprehensions qui peuvent parfois creer de la reticence. Ce sont a chaque fois des liens humains qu’il faut etablir et je serai tres attentif a la mise en œuvre des decisions que nous avons annoncees - je pense en particulier la aussi a la feuille de route que nous avons definie avec le president chinois lors de ma visite en debut d’annee.

Nos affinites sont aussi, quand je parle de rayonnement de la France, culturelles. Mon attention a ete retenue a Pekin par plusieurs artistes en debut d’annee, que j’ai vus avec plusieurs d’entre vous ; leur passion pour la France, je dois bien dire, est notre capacite a faire encore mieux sur ce sujet. Je pense en particulier a l’artiste Guangyi dont l’epouse est francaise, qui a cree un ≪ Pavillon des nuages ≫ apres avoir enrichi les oeuvres du Centre Pompidou et qui va lui-meme mettre en place dans les prochains mois un musee provisoire a Shanghai, nouvelle expression du dialogue entre nos cultures ; et je pense a Guangyi en esperant que son pavillon pourra etre preserve mais a tous les artistes que nous avons pu voir en debut d’annee et plusieurs qui sont dans la salle et dont pour certains j’ai reconnu les visages amis, en leur disant que leur role est aussi extremement important parce que parfois ils ont la double culture - ils sont Francais et peuvent faire rayonner l’imaginaire francais en Asie et dans leur pays - et parce qu’a travers leur art, leur travail, leur implication, ils peuvent aussi construire des ponts entre nos imaginaires et aider a ce role de passeurs indispensables pour que nous puissions faire mieux. C’est aussi pour ca que j’avais souhaite en Chine et je ferai de meme en Inde etre accompagne par des artistes, etre accompagne par des dirigeants de musees, d’institutions culturelles et rencontrer des dirigeants d’institutions culturelles egalement pour aider a cette ouverture ; qu’il s’agisse des Rencontres d’Arles de Xiamen, du Centre Pompidou de Shanghai, ce sont des initiatives concretes que nous devons continuer a deployer de la sorte.

C’est avec le meme esprit qu’en juillet, j’accueillerai le Premier ministre japonais, Shinzo ABE, pour l’inauguration de ≪ Japonismes ≫, qui donnera a voir l’infinie richesse des arts et de la creation japonaise dans de tres nombreuses institutions culturelles en France et le 160e anniversaire de nos relations diplomatiques sera l’occasion a cet egard de definir une feuille de route strategique avec ce partenaire cle de la France en Asie.

Vous savez, on parle beaucoup en cette annee de la commemoration de la fin du premier conflit mondial et il y a evidemment un grand homme de ce conflit, celui qui allait gagner le dernier quart d’heure. Clemenceau. Mais on trahirait la memoire de Clemenceau a ne pas se souvenir que c’etait un grand amoureux de l’Asie ; quand on visite - ce qui est toujours touchant et j’invite chacun d’entre vous a le faire - ce qui fut sa derniere maison a Paris dans le 16e arrondissement, on y voit enormement de traces de l’Asie qui etait l’une de ses passions ; et il etait un passionne en effet des arts d’Asie, tres assidu au musee Guimet, il visita l’Asie dans ses vieux jours et il marque l’importance de ces liens culturels, de ces traces, de ces passeurs que sont les artistes et de cette comprehension partagee qui permet justement la aussi, dans les moments les plus difficiles, de ne pas commettre les erreurs diplomatiques ou politiques, de toujours garder le lien meme lorsque des desaccords existent et de batir, de batir ensemble.

Et ce que je souhaite profondement, c’est que nous puissions justement continuer a batir ensemble dans le moment que nous vivons. Notre siecle et le moment tout particulier qui est le notre, est plein d’incertitudes ; nous avons des defis historiques en matiere de securite, de lutte contre le terrorisme, des changements radicaux en matiere de changements technologiques ou environnementaux ; le lien, le pont qui existe entre la France et l’Asie, est indispensable dans ce moment-la, avec nos differences mais dans la force qui nous unit. Et c’est pourquoi le dialogue que vous devez faire vivre, chacune et chacun dans vos domaines – politique, culturelle, entrepreneurial, scientifique, diplomatique, militaire - est absolument indispensable. Ce sera l’un des objectifs de ma visite en Inde a l’occasion de laquelle sera organise le premier sommet de la connaissance franco-indien pour rapprocher nos jeunesses, nos universites, nos organismes de recherche qui est pour moi l’un des elements indispensables, mais c’est ce que nous devons decliner avec chacun des pays que vous representez pour certains, dont vous venez pour d’autres. Et dans ce dialogue tout particulier, je souhaite que vous puissiez aussi nous aider a porter la francophonie. Ca fait plusieurs annees qu’on n’ose plus porter la francophonie ; il faudra peut-etre changer d’ailleurs de nom tant ce mot eveille de la suspicion chez certains qui ont oublie que la francophonie n’est pas l’invention de la France mais de grands presidents africains qui ont voulu construire une communaute de destins, de langages et d’imaginaires communs. Mais vous etes dans la francophonie et je souhaite que le francais puisse aussi davantage se developper partout en Asie dans les pays d’ou vous venez, ou vos familles sont et que nous puissions ensemble construire les bonnes strategies d’echanges, d’enseignement pour le faire rayonner parce que je crois que c’est aussi une œuvre indispensable pour batir.

Et pour toutes les raisons que je viens d’evoquer, le cap asiatique de notre politique etrangere sera renforce en s’appuyant - et je conclurai la-dessus - sur trois principes simples : le premier, c’est la regularite ; une relation strategique suppose de la constance - je l’evoquais en debut d’annee en disant que je me rendrai chaque annee en Chine - et je pense que la regularite, nous devons la decliner a tous les niveaux, en creant de la constance dans les relations bilaterales et en ayant a cœur - et je le dis pour chacune et chacun d’entre vous - de preserver la regularite de ces liens, des petites avancees et je me rendrai donc souvent dans la region, pas seulement dans les capitales mais egalement dans les provinces et je veillerai aussi a ce que nous ayons un suivi methodique, des resultats, des avancees a chaque fois.

Deuxieme principe de cette methode, ce sera la diversification de nos partenariats ; ils se sont trop longtemps concentres uniquement sur les geants indispensables de l’Asie Pacifique que sont la Chine, l’Inde et le Japon mais nous devons aussi avec l’Indonesie, l’Australie, la Coree, le Vietnam, Singapour, la Malaisie et d’autres, avoir des relations fortes qui ont d’ailleurs d’immenses synergies avec les grands pays de la region. Et il est indispensable que nous sachions la aussi parler a chacune et chacun et deployer la force de ces relations.

Et le troisieme principe - et je compte beaucoup sur vous sur ce sujet - ce sera le renouvellement des concepts, des idees, des personnes. Nous nous sommes parfois enfermes dans une forme de paresse dans la maniere de penser nos relations avec l’Asie. La France change et pourtant… je me suis parfois apercu de cela, l’image de la France reste enfermee dans son propre passe ; nous devons faire davantage connaitre la France comme une terre d’innovation, d’invention, de creation ; un patrimoine qui est celui de Paris mais aussi celui de nos regions, de nos villes, de nos villages, de nos campagnes ; alors plusieurs d’entre vous s’y sont deja employes ; il m’est arrive de croiser, meme en temps de campagne electorale, des investisseurs chinois aux confins de Montmorillon ou d’autres endroits. Je pense que c’est cela que nous devons continuer a decliner, c’est-a-dire cette capacite a multiplier les visages, les points d’entree, ne pas penser que c’est simplement les grandes entreprises, les grands contrats ou les images classiques qui nous permettront de reussir. Nous avons des points forts, il faut les travailler : nous continuerons, je vous rassure, a pousser la gastronomie francaise, les secteurs traditionnels ou nous sommes bons ; mais nous devons la aussi penser de nouveaux chemins. Et votre inventivite, votre action, votre implication est indispensable a cet egard parce que l’Asie change elle aussi, les classes moyennes se developpent, la jeunesse veut parler au monde ; les innovations fusent, les attentes, les perceptions, les desirs changent. Je ne voudrais pas que la jeunesse asiatique pense que l’innovation… le numerique est forcement anglo-saxon, c’est faux. C’est faux ! Et bien souvent d’ailleurs, nos modeles d’organisation, notre facon d’innover, la maniere de nous structurer sont plus compatibles avec certains modes d’organisations asiatiques et nous avons sur le plan de l’innovation, sur le plan du numerique, sur la cooperation en matiere de droit comme en matiere financiere, enormement de points communs que nous pouvons tirer et qui nous permettront aussi de construire des strategies alternatives a un imperium anglo-saxon qui n’est pas une fatalite.

Je souhaite donc que nous soyons collectivement plus innovants dans les voies a poursuivre et je compte sur vous, sur cette volonte qui vous reunit ce soir pour vous engager pleinement dans la politique asiatique de notre pays, pour mieux faire connaitre l’Asie en France et la France en Asie. C’est une mission essentielle que nous ne pourrons reussir qu’avec vous.

Voila, Mesdames et Messieurs, ce que je voulais vous dire, sans etre bien entendu exhaustif ; lorsque le general de Gaulle reconnaissait la Chine, il parla du poids de l’evidence et de la raison ; ce poids demeure tant pour la diaspora installee ici que dans nos relations avec la Chine et avec les puissances asiatiques. Mais a l’evidence, a ce poids justement de la raison, s’est ajoute l’attachement, s’est ajoute un ensemble de vies, de destins croises, d’aventure humaine parce que ce qui s’est passe et accelere depuis, ce sont ces parcours que vous representez et c’est avec une emotion veritable que nous verrons encore cette annee dans nos villes, dans nos territoires quels qu’ils soient les defiles de tigres et de dragons, que nous entendrons resonner ces musiques si lointaines et pourtant si familieres et que nous participerons a ce deploiement de couleurs, de saveurs, de costumes a l’occasion du Nouvel an lunaire. Ce n’est pas simplement que les Francais s’y sont habitues, c’est que c’est le temoignage de cette evidence qui est devenue une amitie.

Cette annee est celle du Chien de Terre ; on me dit qu’elle sera donc celle de la sagesse et de l’idealisme mais aussi de l’action face aux obstacles. Permettez-moi d’y voir la un programme stimulant et votre energie ne sera pas de trop pour l’accomplir mais la veritable sagesse, c’est toujours d’etre un idealiste pragmatique, un volontaire attele au reel et c’est dans cet esprit, avec vous que je veux, avec mon epouse, de tout cœur, vous souhaiter une tres belle annee, une tres belle annee du Chien de Terre et vous dire combien votre presence ici, l’amitie qui nous unit est importante pour la France. Merci a vous.

https://jp.ambafrance.org/article12787https://jp.ambafrance.org/article12787

IMG_1247








日本言語政策学会・移民政策学会共催特別セミナー
開催日時:2018 年 3 月 18 日(日)10:00〜12:00
開催場所:早稲田大学 26 号館 302 教室
共催:日本言語政策学会・移民政策学会
会費:無料

『持続可能な高等教育機関の留学生に対する言語政策:アジア諸国との連携にむけて』
日本の大学におけるグローバル化戦略の中で、英語を教育言語とする学部開設や改編が
進んでいる。そうした中、日本では、留学生政策に関する、大学教員全体の日本語教育への意識の共有化は、依然脆弱であるといえる。本セッションは、日本の高等教育機関における、留学生への持続可能(サスティナブル)な日本語教育政策に加え、アジアを中心とした留学生に対する言語教育政策を軸に、高等教育機関がどのようにグローバル化すべきかを考える。具体的には、持続可能な高等教育機関の留学生に対する言語政策の課題を研究課題とする3人のパネリストに、それぞれの立場から話題提供してもらう。あわせて、日本言語政策学会第 20 回記念大会のテーマ「現代と未来の課題解決に取り組む持続可能な言語政策」に繋げられる問題提起となるよう位置づけたい。なお、今回のセミナーは、移民政策学会との、初の共催事業として位置づけられている。

IMG_1247IMG_1247






















Intercambio
Revue electronique d’Etudes Francaises de l’Universite de Porto
Serie II, no 11 - 2018

Les organisateurs du no 11 d’Intercambio (Revue electronique d’Etudes Francaises de
l’Universite de Porto), intitule ≪ Le fait divers, cameleon a decouvert ≫, sollicitent ainsi les
contributions de chercheurs en etudes mediatiques et /ou interculturelles, interartistiques qui
porteraient sur un ou plusieurs passages d’un meme fait divers reel. Il pourrait s’agir de
traitements comparatifs au sein d’une meme famille generique (par exemple l’etude de deux
films inspires du meme fait divers) ou de croisements generiques (les modalites mediatiques
en contrepoint avec les litteraires).

Axes retenus :
- Perspective mediatique (presse ecrite / audiovisuelle)
- Modalites artistiques (litterature, cinema, bande-dessinee, peinture, etc.)
- Croisements arts et medias
- Traitement diachronique
- Variations tragiques
- Declinaisons humoristiques
- Geocritique du fait divers
- Representations croisees du criminel
- Comparaison des manifestations d’empathie envers les victimes
- Rapports aux sources de documentation
- L’echeveau des discours, la modalisation
- Didactique du fait divers en classe de Francais Langue Maternelle, Francais Langue
- Seconde ou Etrangere

Nous vous prions de bien vouloir nous faire parvenir vos propositions (250 mots maximum)
accompagnees d’une breve notice biobibliographique (10 lignes maximum) jusqu’au 30 juin
2018 au courriel suivant intercambio@letras.up.pt


Les propositions retenues feront l’objet d’un envoi de l’article definitif jusqu’au 31 octobre
2018 dans le cadre de consignes et d’un protocole de redaction que nous vous transmettrons
apres reponse du comite scientifique.

Nous vous invitons a visiter notre revue sur :
http://ler.letras.up.pt/site/default.aspx?qry=id05id1184&sum=sim

Langues de redaction : francais et portugais.

Editeurs responsables du no 11 : Fanny Mahy (coordination) et Nicole Almeida (montage,
infographie)
Directeur de la revue : Jose Domingues de Almeida
Post-scriptum : une rubrique Autres papiers accueille des articles inedits touchant les Etudes
Francaises et Francophones en dehors de la thematique proposee dans ce numero precis.

A1257_picture_normal























2月14日(水)、ミッシェル・ブランケ文部大臣は、口頭試験に重点を置いた新バカロレア試験形式を、2021年から導入すると発表。筆記試験は、国語、哲学と2つの専攻科目の4科目のみとなる。


Reforme du bac : un ≪grand oral≫ et quatre epreuves ecrites

VIDEO Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a devoile le nouveau visage de l’examen ce mercredi.

http://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-baccalaureat-un-grand-oral-et-quatre-epreuves-ecrites_a4fd53a2-1153-11e8-8c8d-d16d3f1b496d/http://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-baccalaureat-un-grand-oral-et-quatre-epreuves-ecrites_a4fd53a2-1153-11e8-8c8d-d16d3f1b496d/

Quatre matieres a l’examen, un grand oral et la prise en compte du controle continu. Voici les principales nouveautes de la grande reforme du bac annoncee ce mercredi par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. Apres presentation de son projet en Conseil des ministres, l’ancien directeur de l’Essec a detaille sa reforme devant la presse.

Le bac nouvelle formule devra etre effectif en 2021. Cela implique que les eleves actuellement en troisieme, qui entreront au lycee l’annee prochaine, seront les premiers concernes.


http://etudiant.lefigaro.fr/article/reforme-du-bac-ce-qu-en-pensent-nos-stagiaires-de-troisieme_68eb53fa-116c-11e8-8c8d-d16d3f1b496d/

このページのトップヘ